« Posez pied sur Pandora... »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite surprise et interrogative.

Aller en bas 
AuteurMessage
Serenity Sullivan
    * Administratrice & Marcheuse du Rêve .

avatar

Messages : 149
Copyright : © Serena L. & Hysteriatic
Age : 27
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/12/2009

* I D E N T I T É
Level :
5/100  (5/100)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Visite surprise et interrogative.   Sam 26 Déc - 23:21

    Hmm, la réunion, c’était bien passé, après avoir vu si tous les mécanismes allaient bien port à port aux avatars. La mission pourrait commencer au plus vite, mais avant tout. Elle ne savait rien sur les précautions prises par leur cher colonel. Comment prononçait colonel à sa façon ? C’est très, très simple, vous accentuez le « nel » : coloneeellll, un peu comme ça. Pourquoi Serenity ne l’aimait pas ? Ce n’est pas ça. Il avait un rang égal au sien à l’armée, mais ici, sur tout ce qui était d’ordre militaire, c’était lui et lui seul qui avait le pouvoir. Ces politiciens et ses présidents auraient pu lui donné un peu plus de pouvoir comme même. Une petite visite de courtoisie, après environs une heure de la réunion ? Pourquoi pas ?

    La jeune militaire avança dans la base, comme un mini fantôme en évitant de croiser des gardes qui pouvait la croiser ou lui faire échouer la mission pour qu’elle arrive dans son bureau. Vraiment, la jeune femme tenait à faire une petite surprise au colonel. Juste pour montrer de quoi Mademoiselle était capable, aussi. Elle s’avait un peu près le plan de la base, l’ayant étudié avant de partir ici. Elle parcourut les couloirs en croisant des fois des colons ou autres, avec un charmant sourire.

    Elle arriva devant sa porte, gardait par des gardes. Comment elle pouvait faire ? Bon une petite diversion ? Bon ça prendrait un peu de temps, sauf que l’occasion s’était présentée à elle. Une personne arriva derrière elle, pour aller voir les gardes, il devait faire un changement ou aller voir une chose dans la salle de contrôle. La jeune femme tenait des documents. Un super reflexe, de laisser tout ses documents tomber, fit que les gardes crurent que c’était un employé de la salle de communication, de plus comment interpellé un employé en crise de nerf par terre, en ramassant tous ces papies? La pitié les avait peut-être pris. Elle put donc rentrer, dans le bureau du cher colonel, incognito.

    Un super bureau, il avait comparé à elle, enfin question goût, ce n’était pas terrible. Il était un « peu » plus grand que son bureau à elle personnel, rien qu’un peu. Mais elle avait une grande salle de liaison comparait à avant donc c’était mieux, dans un sens. Et en plus, il n’y avait pas de fenêtre. Un rire sadique vint dans sa gorge qui s’arrêta en même pas une seconde. Elle n’avait non plus pas de fenêtre. Elle posa les documents sur la chaise en face du bureau, scrutant toutes les photos de son chef de sécurité. Elle vit un deux cardes de sa famille, amis, puis une jeune femme toute à fait séduisante dans ses bras. Elle s’assit sur son bureau en train d’admirer cette femme, avec une pointe de jalousie.

    Le cher colonel ne s’embêtait pas. Il avait du avoir une super famille, la petite vie peinard… Serenity se perdait dans ses pensées imaginait la vie qui avait du mené pour avoir une femme comme ça dans sa vie. Un sourire sur les lèvres se dessina, en pensant à de vieux souvenir à elle, en attendant le cher Edward.

_________________

« Une multitude de danger vous attendent
sur Pandora, mais les plus gros risque que
vous prenez, c’est de l’aimer un peu trop. »

De Dr Grace Augustine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Reversy
    * Chef de la Sécurité .

avatar

Messages : 30
Copyright : © Obsession27
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 22/12/2009

* I D E N T I T É
Level :
15/100  (15/100)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Visite surprise et interrogative.   Dim 27 Déc - 0:58

Edward passa la porte flanqué d’un de ses aides de camp, il regarda la jeune femme présente devant lui à moitié surpris, la démarche était inexplicable mais son origine s’expliquait tout à fait.

«-Ma sœur. » Voyant qu’elle regardait la photographie.

Il marqua un temps d’arrêt, puis s’adressant à son aide de camp :

« -Laissez nous je vous prie j’imagine que miss Sullivan ne souhaite pas d’entretient publique vu le lieu. »

Une fois l'homme sorti, le colonel s’assit tout naturellement ignorant quelque peu la jeune femme puis d’un geste de la main lui indiquant le fauteuil en face de lui :
«-Prenez place docteur, j’imagine que vous souhaitez m’entretenir d’une chose urgente alors parlez sans détours. »

Il attendit la réponse signant ca et là quelque documents qui trainaient sur le bureau remettant en place ce qui avait été dérangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serenity Sullivan
    * Administratrice & Marcheuse du Rêve .

avatar

Messages : 149
Copyright : © Serena L. & Hysteriatic
Age : 27
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/12/2009

* I D E N T I T É
Level :
5/100  (5/100)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Visite surprise et interrogative.   Lun 28 Déc - 1:25

    La jeune femme, qui était assise sur le bureau, regardait avec intention la femme, se demandant qui elle pouvait bien être ? Les probabilités lui disaient que c’était sa copine, vue comment il la tenait. Peut-être que ce n’était pas possible ou encore impensable. La jeune femme oubliait presque que ce n’était pas son bureau et qu’il pouvait rentrer à tout moment. D’ailleurs, quand on parlait du loup ! La porte s’ouvrit pour faire apparaître une personne qu’elle avait déjà vu dans la matinée pour une conversation très variée. Il demanda à la personne de partir avec une phrase qui dans la tête de la jeune femme sonnait bien, même qu’un sourire s’était installé sur ses lèvres de nouveau. Le colonel semblait vraiment attendre que le suppléant soit parti pour daigner aller s’asseoir, lui indiquant la chaise en face d’elle. Mais une phrase lui déplut enfin plutôt un mot, docteur ! Et pis quoi encore !

    Elle se leva du bureau pour prendre ses documents et les posait sur la table, aussi des récapitulatifs de certaine mission précédente. Un petit sourire sadique apparu pendant une fraction de seconde pour changer et devenir plus doux. Sa main remit une mèche rebelle derrière son oreille, pour fixer l’homme en face d’elle.


    □ Pour commencer, je ne suis pas docteur, mais colonel, si vous m’auriez écouté, même si ici, c’est vous le chef. J’ai pas fait dix années de médecine, j’ai vu la même galère que vous, donc ne confondait pas le titre. Miss Sullivan ou encore Serenity suffira.

    Elle prit un document pour le mettre sous les yeux du colonel. C’était des documents de plusieurs têtes de son équipe, avec une lettre de motivation qui avait mit. Serenity ne voulait pas trahir le projet que Grace avait fait, mais pour l’instant, c’était le seul chemin à prendre. Elle montra après une image que Grace avait prise quand il avait déplacé le campement pour s’isoler de la base. Ne s’étant pas assise, ses deux mains appuyaient sur son bureau.

    □ Alors après un court diaporama, je vais aller droit au but. Des membres se sont engagés pour la survie et étudier en croyant que ses « indigènes » pourrait un jour recollaborer avec nous. Et c’est le but, si vous nous fournissez pas ce que nous avons besoin ou autre, il risque de nous rechasser encore une fois. Donc il serait préférable cas l’avenir si vous venez parler à mes hommes vous tiendrez votre langue sur les Na’vis. Si j’ai fini non, j’ai vu que les endroits ou les na’vis allaient dormir n’est plus opérationnel donc j’aimerais remettre ça en ordre, faire que ce soit de nouveau un endroit avec la joie de vivre, pourquoi pour mettre en confiance mes petits pions et pouvoir rapidement partir en mission pour rétablir contacte et voir si d’autre source de gisement pourrait être utilisable. Cela prendrait du temps, mais si on va comme ça vers leur ancienne maison, il risque de mal le prendre. J’aimerai avoir du coup des autorisations pour partir et que le cher sergent ou je sais quoi, sorte de ma salle de liaison, je présume, que vous pensiez qui allait rester là et que j’allais rien dire. Si une seule personne touche à un seul panneau ou sort une personne du programme, vous aurez affaire à moi. Un mot à rajouté ?

    La jeune femme eut un petit sourire plus malicieux, avec un regard de braise. Elle ne lui avait pas fait de menaces, juste que si elle voulait mener son projet à terme. Il fallait ruser, s’il ne la croyait pas. Il le fallait, méchante ou gentille ? Vous ne saurez pas ça tout de suite. Soyez un peu patient.

_________________

« Une multitude de danger vous attendent
sur Pandora, mais les plus gros risque que
vous prenez, c’est de l’aimer un peu trop. »

De Dr Grace Augustine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Reversy
    * Chef de la Sécurité .

avatar

Messages : 30
Copyright : © Obsession27
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 22/12/2009

* I D E N T I T É
Level :
15/100  (15/100)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Visite surprise et interrogative.   Lun 28 Déc - 18:30

Edward espérait que l’heure tardive aurait adoucit le comportement de celle qui lui faisait face, mais il n’en était rien. S’il appréciait les usages il pouvait, logiquement, s’irriter lorsqu’ils étaient oubliés. De plus ces premières journées nécessitant un important travail d’organisation la fatigue se faisait sentir, sans perdre ses moyens il voulait en finir avec ces questions une bonne fois pour toute.
Son ton se fit ainsi plus ferme, il fixa la jeune femme droit dans les yeux qu’il clignait rarement ce qui accentuait d’avantage son regard :

« -Entendez, miss Sullivan, car je ne saurais vous offrir le titre de colonel que vous ne portez plus dirigeant un programme civile. Entendez donc que votre programme et tout ce qu’il suppose ne saurait être et rester qu’une question secondaire face à l’impératif de sécurité qui m’habite. Nous ne sommes qu’une île face à un océan de forêt toujours plus menaçant, et vous risquez, avec votre tempérament de briser les digues qui nous séparent de la noyade! »

Il parlait souvent par images pour éviter d’avoir à dire trop crument ce qu’il pensait tout bas, bien que militaire il gardait de cette prévenance à l’égard de ceux avec qui il parlait. Cependant, le ton et les exigences que prenait avec lui son interlocutrice commençaient à lui faire perdre son calme.

« -Quand au fait d’avoir à faire à vous, sachez que vous n’êtes pas ici en position de force! A la fin cela suffit! Votre feuille de route est claire ; vous avez toute liberté pour mener à bien vos recherches et aller crapahuter dans les arbres avec ces choses bleus, pour le reste vous n’avez pas votre mot à dire. Ainsi, la présence du Lieutenant Andrews dans quelque locaux que ce soit ne saurait être discutée, il en va de votre sécurité. Il n’a d’ailleurs jamais été question de le faire intervenir dans le programme ; gardez donc vos panneaux! Enfin sachez que mes paroles et mes opinions quel que soir leur sujet ne regardent que moi, de la même manière que vous vous permettez de dire tout haut votre considération pour ces bêtes, j’ai le droit de m’exprimer comme il me plait, seule la courtoisie dont je fais preuve à votre égard m’empêche de dire plus avant ce que je pense de nos ennemis. »

Sa voix s’était faite forte et emballée, il avait parfois de ces élans d’autorité qui faisaient plier les plus fortes têtes. Reprenant son calme il reconsidéra la demande.

« -Bien, cela étant dit votre idée n’est pas neuve. Celle qui vous a précédé a également pris contacte avec la faune locale. Dois-je vous rappeler le résultat de cette isolation? Vu votre demande il semble que oui, le traitre Sully s’est retourné contre nous, vous et vos hommes ne dépendez pas de moi, comment puis-je alors avoir confiance? Si vous voulez que je vous appui dans vos tentatives il vous faudra me monter dans quel camp vous êtes. »

La preuve de confiance, une vieille rengaine mais qui avait fait ses preuves, lui vint une idée alors qu’un rapport d’attaque Na’vi faisait état de trois pertes. Il montra ainsi les photos des trois corps boursouflés par le poison des flèches et des lames. La laissant examiner l’horreur des photos il reprit :

« -Voila ce que sont vos protégés! Voila leur œuvre! Il est assez rare de trouver des pères de famille parmi nos homme, l’un avait pourtant une femme et deux enfants. Ces hommes ont été attaqués de manière sournoise.
Je veux que vous m’obteniez deux choses en échange de ma confiance : premièrement je veux que vous me donniez l’emplacement du village rebâtit de la tribu qui vivait sur le grand arbre sur lequel nous avons donné l’assaut, deuxièmement je veux que le ou les responsables Na’vi de ce massacre viennent ici même au cœur de notre base pour expliquer ce geste en préalable à tout dialogue. Cela fait je pourrais envisager une collaboration, pas avant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serenity Sullivan
    * Administratrice & Marcheuse du Rêve .

avatar

Messages : 149
Copyright : © Serena L. & Hysteriatic
Age : 27
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/12/2009

* I D E N T I T É
Level :
5/100  (5/100)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Visite surprise et interrogative.   Ven 1 Jan - 22:08

    La rebelle écouta se que le colonel avait à lui répondre. Un sourire toujours sur ces lèvres, son calme ne flanchait pas. Il avait beau lui passer ou répondre avec une pointe, comment dire ? Tendu. Ses manières lui étaient un peu étrangères. Il avait toujours sa logique militaire, ce qu’elle avait renié pour venir ici. Enfin cela n’était que des mots, ses impressions sur le colonel pouvait changer, mais n’ayant très mal traduit son message, sur ce qu’elle était, était très mal passé.

    □ Je ne voulais rien dire, n’ayant pas de pouvoir ici. Je voulais juste vous dire que le mot « Docteur » n’était pas pour moi. J’ai vécu l’enfer comme tous autres marines, ce qu’un docteur ne vivra jamais. C’était juste ça.

    Elle marqua une pause en regardant ces photos qui lui avait montré, qu’est-ce qu’elle devait lui dire ? Non, mais franchement. Il ne voyait que les dégâts de notre côté, mais pas du côté des Na’vis. On avait ouvert le feu. Les Na’vis répondaient à l’appel qu’on leur avait fait, un appel de guerre. Il lui demandait de faire un choix sur son aide ou non ?

    □ Mon but pour l’instant n’est pas de m’amuser à vous donner des informations sur leur localisation. Je préférais rechercher et voler de mes propres ailes, que de vendre des informations comme celle-ci. Vous imaginez si ce qui c’est passé se reproduit. Je préfère me montrer dans le clan des Na’vis que le notre. Cela dit, je défendrais notre base et ses personnes si on est attaqué, mais ce n’est pas avec votre armement qu’un jour, la paix pourrait revenir. Vendre leur village pour notre étude ? Cela n’arrivera jamais. Vous m’entendez, jamais.

    Serenity le regarda. Son sourire disparut. Elle ne rigolait plus. Son regard se posait sur ces gens qui avaient une famille : un père de famille laissant sa femme et ses enfants, sous le sentiment de la tristesse. C’était dure de dire ça, mais les pertes étaient des deux côtés.

    □ Je tiens à vous rappeler que peut-être que ces Na’vis les a tué, mais la perte pour les Na’vis était vraiment catastrophique, ainsi chez nous . Nous sommes à égale et ce n’est pas en jouant aux cowboys et aux indiens, qu’on réussira à rester ici. Je pense que ça ne sert peut-être à rien de causer avec une personne qui ne voit que le problème majeur de ses petits aliens bleus, qu'on nous demande d’étudier : eux et leur culture.

    La jeune femme repris ses documents, ce qui lui fit penser qu’elle devait peut-être tout mettre sur un écran tactile plus simple que à transporter que un tas de papier. Si elle perdait patience avec le colonel ? Non, pas du tout. Son tempérament de feu lui disait le chemin qu’elle devait prendre.

    □ Excusez-moi, mais j’ai un travail à reprendre avant une sortie pour demain, si vous ne voyez pas d’inconvénient ?

    Un sourire se redessina sur ses lèvres, d’ailleurs. Il fallait qu’elle contacte la terre pour des petites familiarités, avec les avatars et le projets, qui allait repartir, pour Grace et ses idéologies.

_________________

« Une multitude de danger vous attendent
sur Pandora, mais les plus gros risque que
vous prenez, c’est de l’aimer un peu trop. »

De Dr Grace Augustine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite surprise et interrogative.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite surprise et interrogative.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite surprise [PV les locataires de la chambre]
» Visite surprise (Pv Bruno)
» Visite surprise | Lilianna et Trystan
» Une petite visite surprise. [Seth et Emeraude]
» Adrian fait une visite surprise à Colleen (Colleen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AVATAR :: * P A N D O R A . :: 
[[. L'Enfer.
 :: [. Les secteurs des bureaux. :: Le bureau n°47
-
Sauter vers: