« Posez pied sur Pandora... »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Relevé scientifique.... [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Blake Ryder
    * Soldat .

avatar

Messages : 44
Copyright : © CHERRYLIPS™
Age : 27
Date d'inscription : 04/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Relevé scientifique.... [libre]   Ven 8 Jan - 18:32

Enfin je pouvais sortir de l'Enfer. Je devais escorter des scientifiques qui doivent faire des prélèvements sur la flore de la jungle. J'aurais même accepté de sortir les poubelles pour enfin voir autre chose que l'intérieur de cette base...
Nous étions dans la jungle. L'environnement est vraiment impressionnant... Toute les couleurs sont dans la nature c'est ça? Je confirme.
Les scientifiques parlèrent de truc technique que j'arrivais même pas à comprendre mais, à les entendre, ça avait l'air formidable. De mon côté, j'observais la nature environnante. Une plante attira mon attention, je me dirigeais donc vers elle. Je voulu poser la main dessus mais je ne le fis pas lorsque je la vit gober une sorte de singe.
Je revenais en arrière en entendant des bruits derrière moi.
Des loup-vipères étaient derrière moi. Ils devaient êtres quatre ou cinq. L'un d'eux se jeta sur moi et je l'abattis d'une décharge de mitrailleuse. Alerté par le bruit, les scientifiques rappliquèrent en me disant de ne pas les tuer. A ce moment, un loup-vipère se mis à sauter sur l'un d'eux. Je dégainais mon révolver et l'abatis également d'une balle en pleine tête.

"C'est eux ou nous et je n'ai pas envie d'y rester. Compris?"

Je repris mon arme a répétition et tua les dernières bêtes. Les scientifiques ne savaient plus quoi faire. Ils me disaient que les Na'vi allaient m'en vouloir à mort... Et alors? Légitime défense.
Ils prirent des échantillons de sang et de peau des loup-vipères abattu avant de repartir vers le point de ralliement. Je commençais à les suivre quand un bruit derrière moi me fit me retourner. Je n'étais plus seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tìhawnu
    * Chasseur .

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   Dim 10 Jan - 18:01

    Mon oreille gauche était collée au sol. Cela faisait une heure que je chassais une harde de Yeriks dans la forêt. Pour l'instant, il ne m'avaient encore jamais repérés, et je comptais bien que cela continue ainsi. Je faisais attention où je posais mes pieds, ne faisant ainsi craquer aucune brindille. Et là, j'étais à seulement cinq mètres des Yeriks. Les vibrations qui résonnaient dans mon oreille ne laissaient aucun douter planer. Me relevant, j'humai l'air : l'odeur de mes proies était présente dans mon nez comme si je collais ce dernier à la fourure d'un Yerik. En poussant sur mes jambes, je m'accrochai à l'écorce rugueuse d'un grand arbre, et rapidement, je me mit à grimper aussi vite qu'un Prolemuris. Une fois tout en haut, je me positionnai en dessus des Yeriks, et je choisi ma cible. Je la repérai rapidement : une femelle sans enfants, dont l'âge prouvait qu'elle mourrait bientôt. Encochant une flèche empoisonnée, je tendis la corde de mon arc, et je visai la Yerik. Ma flèche atteindrait la gorge de l'animal, qui perdrait la vie sur le coup, sans souffrir. Respirant un dernier coup, je m'apprêtai à écarter mes doigts lorsque j'entendis des bruits étranges. Immédiatement, le meneur du troupeau Yerik donna le signal de départ, et sans que je décoche ma flèche, je vis ma chasse s'enfuir.

    Respirant à fond, je laissai la colère qui m'envahissait s'apaiser. J'avais le temps de chasser. Mais qui était le responsable de ces bruits ? J'avais envie de savoir. De toute façon, ça ne risquait pas d'être un Toruk ici, au milieu de la forêt, alors je n'avais normalement rien à craindre : j'avais les moyens nécessaires pour m'enfuir au besoin. Alors que je rangeai mon arc, j'entendis des bruits d'armes à feu. Des Hommes ? Retroussant les babines, je me mis à courir dans la direction des détonations. Avec un peu de chance, j'arriverais à empêcher un massacre.

    Lorsque j'arrivai, je pris position derrière un buisson, d'où je serais invisible. Je vis des Nantangs sur le sol. J'en comptai cinq. Qui pouvait se permettre une telle boucherie ? Je vis alors un groupe d'hommes, visiblement des scientifiques. Ceux-ci semblaient outrés de la mort des chasseurs Nantangs, tandis qu'un autre, visiblement un soldat, semblait s'en ficher. Et puis il était en retrait, je pourrais l'attraper sans que les scientifiques ne le remarquent. Mais avant, j'avais une chose à faire.

        ( Na'vi ) Eywa, dans ta grande bonté, accueille ces âmes auprès de toi. Veille sur elles. Merci, Eywa.

    La prière ainsi faite, j'avais sauvé l'âme des ces Nantangs d'une errance sur cette terre, à présent souillée, à cause de cet homme. Je me relevai, et m'avançai dans la clairière. Nous étions les deux, seuls à seuls. Je pouvais le tuer rapidement, sans qu'il le remarque, d'une flèche dans le dos. Je pouvais également m'approcher de lui suffisamment prêt sans qu'il me remarque, où l'harceler dans la forêt. Mais j'avais envie de savoir pourquoi il avait fait ça, alors qu'il aurait put, juste avec du feu, faire fuir ces Nantangs. Cette fois-ci, je parlai dans le langage des Hommes, d'une voix sévère.

        ( Humain ) Pourquoi as-tu fais cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Ryder
    * Soldat .

avatar

Messages : 44
Copyright : © CHERRYLIPS™
Age : 27
Date d'inscription : 04/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   Dim 10 Jan - 18:36

Il s'agissait d'un Na'vi. Pas étonnant que je ne l'avais pas remarqué plus tôt... Il était le premier que je rencontrais et il était très impressionnant. Il était effectivement grand.
Il me demanda pourquoi je les avais tués.

"Je suis comme eux, j'ai mon instinct de survie. Et cette instinct m'a dit de les tuer si je voulais vivre, rien de plus."

Je baissais mon arme. Je ne pensais pas en avoir besoin vu que je ne suis pas là pour le tuer. Soudain, le hurlement des scientifiques et un puissant rugissement se fit entendre. Je me retournais et vis une sorte de loup-vipère géant. Il tenait encore le cadavre d'un scientifique dans sa mâchoire.

"Pffff, ça va faire tache dans mon rapport..."

La bête se rua sur nous ou plutôt, sur moi. Je pointais le canon de ma mitrailleuse sur lui et lui envoya quelques décharges qui n'eurent pas le moindre effet. La bête bondit et j'eu juste le temps d'esquiver sur ma gauche. J'envoyais de nouvelles rafales qui avaient l'air de l'énerver plutôt que de le blesser... J'esquivais de nouveau de justesse son assaut avant d'arriver au bord d'un précipice.

"Je suis pas sortis de l'auberge..."

Je pris mon courage (et surtout ma folie) à deux mains et je me dressais face à la bête. J'allais voir la résistance de mon armure. La bête bondit sur moi et je me servis de son poids pour la faire basculer dans le ravin. J'avais une grande éraflure sur mon plastron sinon rien. Je revins vers le Na'vi afin de finir notre discutions.

"Moi c'est Blake et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tìhawnu
    * Chasseur .

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   Dim 10 Jan - 19:00

    Comme unique réponse, l'Homme me dit qu'il était comme les Nantangs, que son instinct de survie lui avait ordonné de les tuer. Quelle réponse idiote. Il n'avait pas besoin de tuer pour qu'on le laisse en paix. Mais à quoi bon ? Un simple homme, soldat qui plus est, ne pouvait comprendre, ni faire comprendre aux Nantangs. Il n'était de cette planète. Mais cette réponse m'intrigua. Était-il capable d'apprendre ? Je vis avec plaisir qu'il baissa son arme, même si je tenais toujours mon arc à la main. Au moindre signe agressivité, je lui enverrai une flèche dans les articulations, là où son armure permettait un contact physique direct. Et le poison se chargerait du reste en quelques instants. Tout à coup, des hurlements se firent entendre. En humant l'air, je reconnu cette odeur, accompagné de puissants rugissements : un Palulukan. A présent, les choses se compliquaient. Surtout lorsque le chasseur puissant apparut avec un scientifique, évidement mort, dans la bouche.

    Je m'apprêtais à partir. Après tout, qu'en avais-je à faire de ce soldat stupide ? Il se ferait dévorer par le Palulukan, et les Hommes de la base apprendraient à se montrer plus prudents. On ne pouvait pas se déplacer ainsi sur Pandora, parler fort, emprunter les chemins déjà tracés. Mais lorsque le Palulukan se rua sur l'homme, quelque chose m'indiqua de rester et de l'aider. Je ne pouvais pas le laisser se faire tuer ainsi, alors que cette fois, il n'avait réellement rien fait. L'homme déchargea alors son arme à feu sur son agresseur, mais les balles rebondirent sans effets : la peau était comme un armure. Esquivant alors une attaque, l'homme continuait avec ses rafales ! Mais il était complètement stupide ou bien ? Pourquoi continuer ? Si le Palulukan était en couple, sa moitié serait bientôt là ! Il fallait que j'agisse.

    Au bord d'un précipice, le soldat attendait le Palulukan, qui se dressa sur ses deux jambes. Je n'aurais pas aimé être à la place de l'homme. Alors que le chasseur se jeta sur lui, je lui couru dessus, le chargeant de mon épaule, en même temps que le soldat utilisait le poids et la vitesse du Palulukan pour se faire basculer dans le vide. Lorsque ce fut fait, je me précipitai au bord du ravin. Je fus heureux de voir que la chute du Palulukan fut amortie par les arbres, et qu'il put s'en aller. Le soldat m'annonça alors son nom : Blake, tout en me demandant le mien. Allais-je lui donner cette information ? Je ne voyais pas en quoi ça pouvait l'intéresser, mais bon, il n'y avait rien de mal non plus.

        ( Humain ) Tìhawnu.

    Voila, il connaissait mon nom. J'hésitais maintenant sur qu'est-ce que je devais faire. Le tuer ? Non, il ne m'avait rien fait de mal. Et ses "amis" étaient tous morts, tués par le Palulukan. Il fallait qu'il rentre, qu'il se rende auprès des siens. Peut-être qu'il leur dirait ce qui s'était passé, et qu'il n'avait pas été capable de protéger les scientifiques. Après tout, c'était pour cette raison qu'il était venu non ? Protéger ceux qui ne voulaient qu'étudier et comprendre Pandora.

        ( Humain ) Tu devrais partir.

    J'appuyai mes paroles en balayant une de mes mains à l'horizontale et en montrant mes canines ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Ryder
    * Soldat .

avatar

Messages : 44
Copyright : © CHERRYLIPS™
Age : 27
Date d'inscription : 04/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   Dim 10 Jan - 19:51

"Enchanté Titi."

Son prénom complet était moins amusant que ce surnom. Il m'indiquait de m'en aller en montrant ses canines. J'eus un sourire avant de lui faire un signe de dénégation avec la tête. Les scientifiques étaient morts, le scorpion ne viendrait que dans deux heures et je ne comptais pas cueillir des fleurs pendant deux heures.
Je pris ma mitrailleuse et vérifiais le chargeur. Je le rangeais dans une poche de mon armure avant de remettre une autre cartouche.
Je ne pouvais pas me permettre de laisser ma seule occasion de faire connaissance avec un Na'vi...

"Je suis curieux. Tu es le premier Na'vi que je rencontre. Et si tu me parler un peu de ton peuple?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tìhawnu
    * Chasseur .

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   Dim 10 Jan - 23:54

    L'Homme sourit avant de me faire un signe négatif de la tête. Mais pourquoi ne voulait-il pas partir ? Il n'avait plus rien à faire ici. Sa mission était de protéger les scientifiques pendant leurs recherches. Hors, ils étaient tous morts grâce au Palulukan. Il avait échoué, et plus rien ne le retenait en ma compagnie. Je n'avais qu'à partir, le laissant ainsi livré à lui-même.

    Blake vérifia alors son arme, contrôlant l'état des munitions. Même si je n'étais pas un expert dans ce domaine, j'avais eus suffisamment de combats contre ceux ce sa race pour en savoir un minimum. Et une fois sa mitrailleuse vérifiée, il la laissa un peu de côté, avant de se reporter de nouveau son attention sur moi.

    Blake se mit alors à parler, montrant sa curiosité envers le Peuple. Il voulait en savoir plus. Croyait-il vraiment que j'allais lui dévoiler quoique ce soit sur mes frères et mes soeurs ? C'était bien peu me connaitre. Je n'allais pas lui compter l'histoire de mon Peuple à lui, un parfait inconnu, Humain qui de plus est. Surtout qu'il n'était pas un scientifique, mais bel et bien un guerrier de sa race de faibles.

    Je fis un pas dans sa direction. Même s'il semblait être plutôt grand pour son espèce, je faisais presque sa taille. Nous n'étions distancés que de deux mètres. En un clignement d'yeux, je pouvais le prendre, le briser comme une brindille, et le jeter dans le ravin, afin qu'il aille rejoindre le Palulukan enragé. A vrai dire, cette optique me réjouissait. En fait, les Hommes, sans leurs armes à feu et leurs machines, n'étaient rien. Alors que nous les Na'vis, nous pouvions les combattre à mains nues, à la force de nos muscles. Vu de ce point de vue, l'espèce la plus forte était évidente.

        ( Humain ) Les Na'vis, au contraire de vous, respectent la nature ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Ryder
    * Soldat .

avatar

Messages : 44
Copyright : © CHERRYLIPS™
Age : 27
Date d'inscription : 04/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   Lun 11 Jan - 20:45

J'avais l'impression que ce Na'vi n'appréciais pas beaucoup les humain... je rangeais mon arme sur mon cuissard avant de m'approcher de lui. Je restais à deux mètres afin d'éviter d'entrer dans son espace personnel.

"Moi aussi je la respecte tant qu'elle ne veut pas me tuer. Si on m'attaque, je riposte c'est tout."

Je posais ma main sur mon plastron et je sentais la profondeur de l'entaille sur mon armure. je l'avais échappé belle ce coup-ci...
J'entendis un bruit dans les buissons. Afin de vérifier ce qu'il y avait, j'activais mon viseur thermique. Je vis alors de nombreuse formes se déplacer rapidement.

"Je crois qu'on va avoir de la compagnie..."

J'allais saisir mon arme lorsque un loup-vipère bondit sur moi, me plaquant au sol et projetant mon arme loin de ma portée. Je retenais la gueule de l'animal qui n'avait qu'un envie: me bouffer...
Vu l'état de mon plastron, je ne pouvais pas me permettre une confrontation trop musclée. Je réussi à repousser la bête à l'aide d'un crochet du droit dans la mâchoire. La bête partit en couinant alors que d'autre arrivaient. L'une d'elle bondit dans le dos de Titi. Je m'interposais en saisissant mon révolver et en décochant une balle dans la tête de l'animal.

"Bon, on fait quoi maintenant?"

Nous étions encerclé par cette meute de loup-vipère qui devaient avoir faim...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tìhawnu
    * Chasseur .

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   Mar 12 Jan - 0:23

    ( Évite de faire interagir mon personnage s'il te plait :hii: Un Nantang c'est facilement évitable pour un chasseur Na'vi Cool )

    Tout en rangeant définitivement son arme, Blake m'expliqua qu'il respectait la nature tant que celle-ci le respectait. Mais il ne fallait justement pas penser ainsi, mais plutôt apprendre à la connaitre. Là, le soldat se contentait de se déplacer, tuant lorsqu'on l'attaquait. Stupide et pas très ... civilisé.

    Blake remarqua alors la profondeur de l'entaille faite par le Palulukan sur son plastron. Ce dernier lui avait sauvé la vie, car sans lui, l'Homme aurait rejoint ceux de sa race tombés au combat. Avaient-ils une Déesse ? Ou un Dieu ? Peut-être dans leur monde, mais pas ici, sur la Terre d'Eywa. Tout à coup, j'entendis des bruits étranges. Beaucoup de pas s'approchaient ... des Nantangs. Sûrement le reste de la meute de ceux tués par Blake plus tôt. Quel imbécile ! J'avais vraiment envie de lui planter une flèche empoisonnée dans le corps ! Après seulement trente secondes, Blake remarqua à son tour que nous n'étions plus les seuls dans la clairière.

    Puis sans crier garde, les Nantangs passèrent à l'attaque. Trop occupé pour m'occuper de l'Homme, je saisis mon poignard, et lorsque le premier Nantang me sauta à la gorge, je lui enfonçai ma lame dans le gosier. En me retournant, j'ouvris la gorge d'un deuxième, avant de remarquer que Blake avait perdu sa mitrailleuse, et retenait le Nantang juste assez loin pour éviter que ce dernier ne lui ouvre le visage de ses dents acérées. Mais là n'était pas le problème. En fait, un gros Nantang s'avançait lentement et furtivement, derrière Blake, qui ne pouvait le voir ! Je ne pouvais pas le laisser mourir ainsi, attaqué par derrière, et même si mon coeur me disait de le faire, mon instinct m'en empêcha.

    Encochant une flèche, je ne pris qu'une seconde pour viser, et après avoir lâché le projectile, je le vis voler droit sur sa cible, perçant la peau de cuir du Nantang. Ce dernier, ne s'attendant pas à une telle attaque, hurla de douleur, avant de s'écrouler, raide mort. Soudain, je sentis des griffes s'enfoncer dans mon dos. Maudis Blake ! En m'occupant de lui, j'avais négligé ma propre sécurité. Et là, je ne pouvais atteindre le Nantang, sauf en me lançant de dos sur le sol. Alors que je m'apprêtais à le faire, j'entendis une détonation qui me déchira les oreilles, mais je sentis avec soulagement la prise sur mon dos se relâcher. En me retournant, je ne pus réprimer du dégoût pour l'arme qui venait de faire subir cette horrible blessure dans le crâne du Nantang.

    Un semblant de tranquillité semblait s'être installé : la meute de Nantangs nous avait encerclé, et aucune échappatoire ne semblait s'offrir à nous. Il ne me restait qu'une solution. Alors que Blake se posait la question, je lui intimai de la main l'ordre de se taire et de ne pas bouger. Il ne fallait absolument pas qu'il fasse l'imbécile en ce moment, c'était vital. Doucement, je levai mon arc et mes flèches en direction du ciel, avant de les poser délicatement sur le sol. Puis j'y déposai toutes mes autres armes. J'avais en effet repéré le chef de la meute, et je souhaitais m'entretenir avec lui. Les bras écartés, je m'avançai vers lui.

    Le grand Nantang montra ses dents pointues alors que je l'approchais, mais ayant comprit mes intentions, n'attaqua pas. D'ailleurs, aucun de ses "guerriers" ne bougea d'un centimètre. Une fois assez prêt, je me baissai au dessus du chef Nantang, et avec ma tresse, je fis le lien. Ce qui se passa fut éblouissant de puissance. Je sentis la responsabilité qui pesait sur cet animal, celui de devoir mener sa meute, la garder en vie et lui trouver de quoi se nourrir. Je sentis la rage d'avoir perdu des combattants en chasse, surtout venant des Hommes. Puis la colère, la haine envers cet homme blanc qui tuait lorsqu'on s'approchait trop de lui. J'essayai alors d'entrer dans son esprit, de lui faire comprendre que je ne lui voulais aucun mal. Peu à peu, il s'apaisa. Je lui promis alors que s'ils se retiraient, plus aucun d'eux ne perdrait la vie. Je leur demandai aussi ne plus attaquer, du moins cette nuit, Blake. Me comprenant, le Nantang défit le lien.

    Nous nous observâmes alors pendant presque une minute, et après que je me soie incliné respectueusement, je reculai. Le Nantang émit alors un jappement aigu, et rapide comme l'éclair, se retourna, et fonça dans les broussailles, suivit par les siens et leurs aboiements stridents. Je priai alors rapidement Eywa pour qu'elle me pardonne d'avoir ôté la vie à ses créatures, puis je me retournai vers Blake. Je voulais lui couper les bras et les jambes, l'empêcher de bouger. Mais cette fois, c'était bien les Nantangs qui avaient attaqué en premier ...

        ( Humain ) Ils voulaient venger leurs frères. Ils ne reviendront plus aujourd'hui, soit tranquille. Et ... merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Ryder
    * Soldat .

avatar

Messages : 44
Copyright : © CHERRYLIPS™
Age : 27
Date d'inscription : 04/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   Mar 12 Jan - 19:00

Lorsqu'il m'intima de ne pas bouger, j'obtempérais sans objections. Il déposa ses armes et je décidais de l'imiter en rangeant les miennes.
Je ne savais pas ce qu'il faisait mais, un moment après, la meute s'en alla, nous laissant tranquille. Je regardais le Na'vi, ne comprenant pas très bien sa technique mais ne cherchant pas trop à comprendre non plus...
Je pouvais donc être tranquille cette nuit, ils ne me feront rien d'après lui...

"Ce n'est rien, j'ai pour valeur de toujours protéger mes coéquipiers même s'ils ne le sont que depuis quelques minutes."

Quelque chose me troubla pourtant. Je sentais le vent, je sentais une douce brise sur mon bras. Lorsque je le regardais, je remarquais que le kevlar de mon articulation avait été arraché. De par cette parcelle de mon corps exposé à l'air libre, je sentais une multitude d'information corporel. Je sentais le vent doux contrastant avec l'air légèrement frais et humide. Toute ces informations m'étaient jusque là inaccessible de par mon armure. Je réglais le filtre de mon casque afin que je puisse capter les odeurs. C'est alors qu'un feu d'artifice d'odeur me parvint. Chaque cellules de mon nez captaient ces douces fragrances. Le parfum des plantes environnant, de la terre légèrement humide mais également du sang de ces loups-vipères qui se répandait sur le sol...
Je m'asseyais en tailleur et me contentais de rester là, à profité de chacun de ces éléments constituant mon environnement. Le parfum des fleurs et des arbres, le contact des plantes avec mon coude, la lumière rayonnant entre les feuilles des arbres... Toute ces couleurs étaient sublimes. J'étais dans une sorte de transe. Chacun de mes sens en profitait à fond. Je décidais de fermer les yeux avant de prendre une profonde inspiration. Le doux parfum de la forêt vint alors emplir mes poumons. Je réduisais l'opacité de ma visière afin de mieux profiter de ce tableau dessiné par la nature. Tout était sublime et harmonieux.
Je sortis à moitié de ma transe afin de poser une question à Titi.

"Il me semble que vous avez une déesse vous les Na'vi, tu voudrais bien m'en parler? Si un simple humain peut en avoir le privilège bien sûr..."

J'étais apaisé. Tout les muscles de mon corps s'étaient relâchés. Après ce rude combat, ce stress... J'étais comme en train de revivre rien que parce que j'ai sentis le vent avec mon bras. Il faudrait que je propose ça aux scientifiques quand je rentrerais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tìhawnu
    * Chasseur .

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 08/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   Mer 13 Jan - 1:20

    ( Pfiou, très beau rp, félicitations ! )

    Lorsque j'entendis Blake annoncer qu'une de ses valeurs était de protéger ses coéquipiers, même les plus récents, j'en éprouvai un pincement au coeur : j'avais été injuste avec cet Homme. Le méprisant, l'accusant, alors qu'il n'y était sûrement pour rien de tout ce que sa race nous avait fait subir. En fait, ce qu'il avait besoin, c'était d'une sorte de guide, de quelqu'un qui l'aiderait à mieux comprendre notre monde et son fonctionnement.

    A cet instant, il remarqua que la protection de son bras avait été arrachée, que sa peau était sujette aux assauts du vent qui soufflait doucement sur la clairière. Blake sembla alors régler tout un tas de choses, notamment son casque, et afficha une moue surprise. Puis je le vis partir. Pas physiquement, non, il était toujours là. Mais plutôt mentalement. On aurait dit un enfant Na'vi s'aventurant pour la première fois dans la Loreyu. Il regardait partout, humant l'air de son nez pointu, s'emplissant les poumons de parfums qui jusque là lui étaient inconnus. Respectueux, je le laissai découvrir toutes ces choses nouvelles pour lui. Et au fond de moins, je ressentais le bonheur, le bonheur de voir un être, aussi méprisante soit sa race, découvrir et apprécier les merveilleuses créations d'Eywa.

    Tiens, en parlant d'elle : Blake sortit de son monde psychique, et me demanda si je pouvais lui parler un peu d'elle. Néanmoins, il ajouta que je ne devais le faire que s'il se montrait assez digne. Si je ne le jugeais pas capable d'entrer en contact avec Elle, je pouvais quand même lui en parler, afin qu'il ne soit plus dans l'ignorance de sa grandeur, ni de sa puissance. Me pliant alors, je m'assied sur la terre, croisant mes jambes. J'invitai d'un signe de la main Blake à en faire de même. Puis je me mis à conter, d'une voix sereine, en fermant à moitié les yeux, afin de sentir la présence d'Eywa :

        ( Humain ) Eywa n'est pas seulement notre Déesse. C'est aussi la créature de ce monde. Non seulement la Terre, mais aussi les animaux, les plantes, tout. Nous sommes tous connectés à Eywa. - En faisant une légère pause, je repris mon souffle. J'écartai les bras, afin de faire comprendre ce que signifiait tout. Une fois mon corps assez fournit en air, je repris, plus lentement : - Eywa dirige ce monde à sa guise, en fait ce qu'elle veut. Aucune de ses créations ne peut y échapper. Tu n'as pas le choix. Mais Eywa est une Mère bienveillante, rien de mal ne va nous arriver tant qu'elle veut bien nous garder en son sein. C'est pourquoi nous la respectons plus que toute chose. Comprends-tu ?

    Je me demandais s'il était capable d'assimiler tout ce que je venais de lui dire. S'il l'avait fait, comme je l'espérais, je ne savais pas s'il comprenait autant qu'il le fallait. Pour l'instant, de tous les Hommes que je connaissais, grâce, qui à présent reposer en Eywa, était la seule qui avait réellement réussit à capter ce lien. Mis à part Jack Sully, mais ça, c'était une autre histoire. J'attendis alors la réaction de Blake, et peut-être me dirait-il ce qu'il voulait faire à présent ...


    ( Pf ... mon post à l'air minable maintenant xD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Ryder
    * Soldat .

avatar

Messages : 44
Copyright : © CHERRYLIPS™
Age : 27
Date d'inscription : 04/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   Lun 18 Jan - 20:21

Je vins m'installer près de Titi comme il m'avait inviter à le faire. Je commençais à peine à prendre conscience de tout ce que représentait Eywa. Je digérais toute les informations qu'il venait de m'apporter. J'avais une irrésistible envie de retirer mon casque afin de profiter pleinement de l'air ambiant seulement... Je ne pouvais pas respirer l'air de Pandora...

"Je crois comprendre oui. Eywa est tout et tout est Eywa si j'ai bien saisis?"

Je continuais de regarder autour de moi tel un enfant qu'on aurait emmener à Disneyland... J'étais estomaqué de toute cette nature si majestueuse...
Je remarquais alors au sol des racines provenant surement des arbres proches... Je commençais à approcher mon bras lorsqu'une décharge électrique vint court-circuiter mon brassard. Le système me permettant de le bouger ne répondait plus... Je le retirais donc avant de le replier et de le ranger sur mon armure.

"C'est donc de ça que parlaient les scientifiques..."

Visiblement, il y avait de l'électricité là-dessous... Mon matériel était sensible aux décharges électrique mais à ce point... Je reportais mon attention sur Titi en hésitant avant de poser ma question.

"J'aimerais savoir s'il est possible que je puisse voir un banshee. J'ai toujours beaucoup apprécié les créature volantes..."

Je passais ma main nue sur le sol. Je caressais les herbes, le sol, les racines. Je redécouvrais de nouvelles textures que j'avais soit oublié soit jamais rencontrée. Je posais donc ma main sur une racine avant de fermer les yeux. J'avais l'impression de ressentir les battements d'un coeur dans les racines... Cette planète était vraiment stupéfiante...


(Désolé c'est un peu pourrie :/)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Relevé scientifique.... [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Relevé scientifique.... [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AVATAR :: * P A N D O R A . :: 
[[. La Jungle Profonde.
-
Sauter vers: