« Posez pied sur Pandora... »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète

Aller en bas 
AuteurMessage
Neïya'Lena
    * Guerrière .

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète   Jeu 18 Fév - 1:22

( Prénom : Neïya'Lena
( Âge : 19 ans


( Race : Na'vi
( Rang : Guerrière du clan des Cavaliers des Plaines


( Armes : Un arc et trois flèches empoisonnées ne quittent jamais son épaule
( Caractère :
    Neïya est une Na'vi différente des autres. Comme tous ses semblables, elle est très proche de la nature et vénère Eywa, la Mère de tous. Elle entretient une relation privilégiée avec les Equidius, même si elle rêve d'avoir son propre Ikran. Elle respecte les lois des Na'vis et les trouve justes et nobles. Pourtant, elle ne pense pas toujours comme eux. Après avoir été trop naïve, elle n'écoute maintenant qu'elle-même. Se pliant dans les apparences aux pensées de son clan, elle garde en réalité toute sa liberté de pensée. Son esprit reste sauvage et indomptable, et personne ne peut lui retirer la haine de ceux qui viennent du Ciel, et de leurs jouets qui prennent la même apparence que les Na'vis. Elle se méfie de tous et ne fait confiance qu'à ses vrais semblables. Avec eux, elle se montre sociable, joyeuse et joviale. Elle est très pacifique avec eux et n'attaquera jamais un autre Na'vi, même d'un clan ennemi. Mais avec tout étranger, elle se montre extrêmement agressive et irascible. Si ça ne tenait qu'à elle, elle tuerait d'une flèche bien tirée le premier humain ou avatar qui pénètrerait sur les terres Na'vies. Mais les chefs de clans en ont décidé autrement et désireux de préserver la paix à tout prix, ils interdisent de tuer les étrangers. 'Lena trouve cela bien dommage, mais se plie aux règles, étant née dans cette civilisation elle la respecte, même si elle n'est pas d'accord. Cette rage continuelle trouve un apaisement certain auprès de la flore de Pandora, elle aime beaucoup se lier aux arbres et aux plantes bioluminescentes, cela rend son esprit plus pur et lui redonne la paix dont elle a besoin.

( Histoire :
    Témoignage de Neïya au Tsahik du clan des Cavaliers des Plaines :
    " Je découvrais Pandora, j'étais encore si jeune. Même pas une dizaine d'années... j'étais en admiration devant tous ceux que je rencontrais. Je vivais dans le clan Omaticaya. Mon père était un grand guerrier, il possédait son Ikran comme tout guerrier qui se respecte. Il m'apprenait beaucoup, il était guerrier pour protéger et non pas pour attaquer. Il respectait énormément les autres êtres vivants et me transmettait beaucoup de son humanité. Ma mère, elle, n'avait jamais voulu avoir d'Ikran. Elle chassait, elle était une des meilleures en tir à l'arc à dos d'Equidius. Comme mon père, elle m'expliquait qu'elle était chasseuse pour que notre clan subsiste, et qu'elle ne prenait pas de plaisir à arracher les vies animales de la forêt. Elle le faisait par nécessité, et ce besoin là justifiait le geste. En même temps, elle me racontait les rituels qu'elle faisait, elle respectait beaucoup la faune de Pandora et elle s'excusait à chaque fois de leur prendre la vie. Elle leur disait toujours, ton âme rejoint Eywa et ton corps reste dans la tribu. Je trouvais ça noble. J'adorais la voir chevaucher les Equidius. Mais c'était de loin mon grand frère qui m'apprenait le plus de choses. C'est lui qui m'apprit à gambader sur les branches et à me protéger face aux animaux dangereux de Pandora. Mes parents m'apprenaient les nobles pensées des Na'vis, le respect de tous les êtres vivants, faune comme flore. Mais lui avait un tempérament plus fougueux. Il voulait devenir guerrier, comme mon père. Il m'emplissait la tête de pensées sauvages. J'aimais son désir de liberté. Mais je croyais encore plus en la beauté de notre monde. En m'apprenant le respect des êtres, mes parents m'inscrirent à l'école où on nous enseignait une nouvelle langue. J'aimais bien le discours de Grace, notre institutrice. Les hommes qui venaient du ciel m'intriguaient et m'attiraient beaucoup. Je voulais en savoir plus sur eux, j'avais soif de connaissances. Si j'avais su...

    Mon frère obtint son Ikran et devint ainsi un homme. Il devenait plus fort et plus sauvage encore, mais il restait très fidèle aux règles des Omaticayas, et je restais très proche de lui. Il réalisa son rêve et devint un guerrier. J'avais alors dix-huit ans. C'est la même année que Jake Sully arriva dans notre clan. Mes parents l'accueillirent d'un bon oeil comparé aux autres villageois. Ils étaient ouverts et pensaient qu'il pouvait beaucoup nous apporter, et qu'il n'était pas notre ennemi. Tout portait à le croire, c'était vrai. Je reconnaissais en eux la voix de la sagesse, et j'appris à apprécier ce demi-Na'vi, malgré son odeur bizarre. Je connaissais bien sa langue à présent, même si l'école avait fermé. J'avais confiance en lui, je pensais qu'il ferait un bon guerrier, c'était ce que me disait mon père. A mon âge j'étais encore fort naïve, trop même...

    Trois mois plus tard, je chevauchais un Equidius avec ma mère, aux alentours de l'arbre maison. Mon père et mon frère parlaient avec les autres guerriers lorsque nous entendîmes tous le bruit d'un tonnerre assourdissant et inconnu. Des dizaines de boîtes métalliques venaient du ciel. Cette vision inconnue nous effraya, je courus prendre mon arc à l'arbre maison avec ma mère. Pendant ce temps, mon frère et mon père enfourchèrent leurs Ikrans, prêts à défendre leur clan. Je vis des boules métalliques nous assaillir et répandre une fumée blanche. Mes yeux me piquaient, je n'arrivais plus à respirer. Je m'enfuis de l'arbre avec ma mère, reprenant une bouffée d'air frais. De nouvelles boules, plus grosses, éclatèrent. Nos voisins hurlaient, des corps étaient broyés. Je voulais m'enfuir avec mon Equidius, mais les branches de l'arbre maison tombaient et nous bouchaient le passage. Je ne voyais plus ma mère. Je criai pour l'appeler, mais ma voix se mêlait aux autres hurlements désespérés des autres Na'vis. Le feu se répandait comme une traînée de poudre, j'étais prise entre cette chaleur meurtrière et les branches qui me tombaient dessus en rafale. Mon Equidius galopait toujours, je ne savais dans quelle direction. Entre deux branches, j'aperçus le ciel. C'est alors que je reconnus mon frère sur son Ikran. Il se battait vaillamment contre les hommes qui viennent du ciel. Je vis une petite boule métallique le transpercer à une vitesse inimaginable. Il tomba de son Ikran, une tache sombre s'élargissait dans sa poitrine. Je hurlai, galopant toujours, sans espoir ni but. J'entendis la voix de ma mère "Neïya ! Enfuis-toi, tu seras en sécurité à l'arbre des âmes !" Une gerbe de feu arriva. Je me retournai pour me protéger le visage, je vis ma mère tomber de son Equidius, emportée par le souffle des flammes. Au même moment, mon Equidius s'écroula sous moi, je tombai à terre. Ma vue se brouillait, lorsque je ne voyais pas rouge, c'était un voile noir qui tombait devant mes yeux. Je distinguai l'Equidius de ma mère se pencher sur moi. J'établis le lien me hissai sur son dos. Il m'emmena alors, galopant à travers les branches, évitant les balles et le feu.

    Les grosses boîtes métalliques avaient quitté les lieux. Notre arbre maison n'était plus, il s'était écroulé. Les alentours n'étaient qu'un grand champs de ruines. Les derniers cris de désespoirs résonnaient en échos autour de l'arbre-maison. On découvrait nos proches qui s'en étaient allés, terrassés par la folie de ces monstres qui viennent du ciel. On avait aussi perdu notre foyer, et toute la nature était détruite. La nature, c'était notre vie, ils nous avaient tout enlevé. J'étais toujours sur l'Equidius de ma mère, c'était elle qui l'avait élevé, il était né le même jour que moi. C'était ce lien qui nous avait uni, ma mère disait toujours que lorsqu'elle l'aurait suffisamment entraîné, cet Equidius me reviendrait. J'aurais tant aimé qu'elle soit là pour me le confier. Mais il avait dû venir vers moi seul. Il comprenait immédiatement ce que je voulais. Il marchait calmement, évitant les cadavres des guerriers et des Ikrans tombés au combat. Certains avaient été enfouis sous la terre par la violence des tirs. Je reconnus mon père. Lui aussi était parti. Je ne hurlai pas, au fond de moi j'avais déjà compris que j'étais seule. En revanche, je ne retrouvai pas son Ikran. Ni celui de mon frère. Qu'importe... Les Omaticayas se réunissaient au pied de l'arbre maison détruit. Jake Sully prit la parole et nous expliqua la vérité sur les monstres qui viennent du ciel. Je compris qu'il en faisait partie... c'était à cause de lui que les monstres métalliques avaient su nous trouver et nous avaient détruits aussi facilement. Je hurlai pour la première fois depuis la dernière bataille. Je voulais qu'on l'égorge au plus profond de mon être. Qu'il paie pour tout ce qu'il avait détruit en nous. J'étais sourde à ses avertissements, j'avais déjà tout perdu, qu'est-ce qui pourrait arriver de pire ? Je le compris lorsqu'il parla de l'arbre des âmes. Non, pas lui non plus. Je laissai les chefs du clan l'égorger, pendant que mon Equidius m'emmena sur les terres d'Eywa. Je fis le lien et entendis les rires et la joie de ceux qui avaient rejoint notre Mère. Je savais que ma famille était parmi eux. La cérémonie du grand chagrin fut magnifique. Mais l'arrivée de Jake Sully gâcha tout. Je le haïssais plus que tout. Mais je fus bien obligé de l'écouter lorsque je vis qu'Ewya lui avait accordé cette capacité suprême. Il était maître du Toruk. J'écoutai son discours et suivis ses directives de combat, simplement pour le respect qu'il m'inspirait à présent. Pourtant, je ne lui pardonnai jamais.

    Mon arc et mes flèches sur le dos, je m'apprêtai à combattre. Je voulais être digne de ma famille. J'entendis alors le bruit meurtrier des boîtes métalliques qui revenaient du ciel. Je m'y attendais. Je rejoignis la mêlée des cavaliers de l'ouest, la proximité de mes semblables me donnait de la force et de l'espoir. Je me sentais revivre, capable de changer les choses, de venger ceux que j'aimais, de venger notre nature qui nous avait été volée... pour de l'or. Ces monstres étaient capables de détruire ce qu'il y avait de meilleur et de plus pur sur Pandora pour s'enrichir. La haine que j'avais contre les monstres venus du ciel m'aidait à combattre. Le combat fut rude, beaucoup de cavaliers tombèrent. Mais mes flèches empoisonnées tuaient des monstres venus du ciel, et j'eus la chance d'échapper aux balles meurtrières. Je me battais comme une guerrière même si je n'en étais pas encore une. J'étais trop jeune pour ça, je n'avais qu'à peine dix-neuf ans, mais tout le clan était rassemblé ici, et je n'avais pas peur. Rien ni personne ne pouvait m'arrêter. La bataille fut remportée, ce fut la plus belle victoire de ma vie. Mon soulagement fut grand lorsque les envahisseurs repartirent dans le ciel. Seuls quelques humains restèrent. Jake devint un vrai Omaticaya. Je ne l'aimais pas, il nous avait trahi. Même s'il avait fait beaucoup pour nous et qu'il avait changé, je ne pouvais oublier et supporter sa présence dans mon clan. Je m'étais attaché aux Cavaliers de l'ouest avec qui j'avais combattu, et je partis avec eux. J'aimais leur manière de combattre et de voir les choses. Je gardais cependant de bons rapports avec les Omaticayas, certains comprenaient mon choix et respectaient mon départ. Ce n'était pas une trahison. J'étais plus proche de la nature que jamais, et de l'Equidius de ma mère. Durant deux semaines, je progressai encore et devins une excellente archer à cheval, comme ma mère.

    Et puis, la nouvelle se répandit. Les monstres du ciel revenaient. Une rage sourde s'empara de moi à nouveau. Pour qui se prenaient-ils ? Ils nous avaient trop pris. On me raconta qu'ils étaient pacifiques et qu'ils voulaient seulement apprendre à mieux nous connaître, qu'ils n'utiliseraient plus la violence. Mais je n'avais plus dix ans. Même les paroles des plus sages ne m'en faisaient pas démordre. Je haïssais ces hommes, et jamais je ne pourrai accepter leur présence ici. Alors, je m'entraînai pour devenir guerrière, et avoir mon propre Ikran. Je réussis mon rite de passage, et en plus de mon fidèle Equidius, j'appris à combattre avec mon Ikran. Au fond de moi, je me préparai à une nouvelle guerre contre eux. Je n'attendais que ça pour me venger, encore. Pourtant, je n'en parlai à personne, les gens étaient trop ouverts à ces monstres. Moi, je savais qu'ils n'étaient là que pour s'enrichir, et que jamais je ne me ferai avoir comme par le passé. "


( Puf/Pseudo : Elga
( Comment avez vous connu AR ? : Par partenariat avec un autre forum avatar RPG il me semble =)
( Avez-vous des conseils pour nous ? : Rendre les liens rapides de la page d'accueil actifs :hii:
( Autres : sinon ce forum est parfait =))
( Fréquence de connection : 3/10 oui c'est peu, pendant les vacances cette moyenne augmentera sûrement mais en temps scolaire... je ne passerai qu'assez rarement, j'en suis désolée d'avance :/


Dernière édition par Neïya'Lena le Ven 19 Fév - 3:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tali' set

avatar

Messages : 8
Copyright : rpgavatar
Age : 32
Localisation : Pandora à la vie à la mort ou Alsace dans la vie.
Date d'inscription : 29/01/2010

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète   Jeu 18 Fév - 9:46

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neïya'Lena
    * Guerrière .

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète   Jeu 18 Fév - 19:04

Mercii ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serenity Sullivan
    * Administratrice & Marcheuse du Rêve .

avatar

Messages : 149
Copyright : © Serena L. & Hysteriatic
Age : 27
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/12/2009

* I D E N T I T É
Level :
5/100  (5/100)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète   Jeu 18 Fév - 22:07

Hello, je te souhaite la bienvenue.
T'as fini ta fiche ? x)

_________________

« Une multitude de danger vous attendent
sur Pandora, mais les plus gros risque que
vous prenez, c’est de l’aimer un peu trop. »

De Dr Grace Augustine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neïya'Lena
    * Guerrière .

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète   Jeu 18 Fév - 23:51

Merci ! Oui, elle est terminée =) Mais si elle n'est pas assez longue je peux en rajouter hein x))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake

avatar

Messages : 65
Localisation : Avec mon peuple d'adoption, les Na'vis !!
Date d'inscription : 20/12/2009

* I D E N T I T É
Level :
0/0  (0/0)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète   Ven 19 Fév - 16:05

Bienvenue jeune guerrière !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neïya'Lena
    * Guerrière .

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 18/02/2010

MessageSujet: Re: Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète   Ven 19 Fév - 17:58

Mercii ! Au plaisir de RP avec vous tous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serenity Sullivan
    * Administratrice & Marcheuse du Rêve .

avatar

Messages : 149
Copyright : © Serena L. & Hysteriatic
Age : 27
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/12/2009

* I D E N T I T É
Level :
5/100  (5/100)
Bloc-Notes :
Relations :

MessageSujet: Re: Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète   Dim 21 Fév - 18:46

Hello.

Alors, si jamais tu as passé ton test avec l'Ikran, quand les humains sont arrivé sur pandora, pendant que nous on s'installe pour que cela joue. =).

Ensuite, juste pour se mettre au claire, d'abord Sully raconte la vérité, après l'arbre maison s'écroule. x). J'ai compris l'inverse en lisant, mais bon pas grave.

Bon je te souhaite la bienvenu et je te valide, une fiche exemplaire.

Ps. N'hésite pas à tuer Jake, hein? Je rigole. =D




_________________

« Une multitude de danger vous attendent
sur Pandora, mais les plus gros risque que
vous prenez, c’est de l’aimer un peu trop. »

De Dr Grace Augustine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neïya'Lena - un danger de plus sur cette planète
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Le palais Sans-souci en Danger
» Lena Björsen
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AVATAR :: * R E G I S T R E . :: 
[[. Présentations.
 :: [. Présentations Validées.
-
Sauter vers: